LANCEMENT DE LA CAMPAGNE DE L’UNEF POUR LES ELECTIONS AU CROUS SUR UNE NOTE D’HUMOUR

L’UNEF a officiellement lancé sa campagne pour les élections étudiantes du CROUS hier, en organisant sur la dalle du site principal de l’Université Paris-Est Créteil un « Café Théâtre » en partenariat avec La Dream Asso, qui a rassemblé près de 600 étudiants.

Etaient attendus des danseurs, des humoristes, et notamment la star de l’événement, le célèbre humoriste du « Jamel Comedy Club » Wahid. Les étudiants ont pu profiter de 2 heures de rires pendant leur pause déjeuné autour d’un buffet.

TOP DEPART DE LA MOBILISATION ELECTORALE DES ETUDIANTS.

Le but était de marquer le début de la mobilisation électorale par un événement d’ampleur sur l’Université. Objectif réussi. 600 étudiants présents. Il leur a été distribué à tous le projet de l’UNEF. Le message envoyé par les comédiens ainsi que par l’UNEF était clair. Mobilisez-vous !

Le changement de gouvernement est favorable à la démocratie sociale. C’est pourquoi l’UNEF a fait signée près de 5 000 pétitions sur toute l’Université à la rentrée, et 80 000 partout en France pour réclamer des mesures d’urgence face à l’augmentation des dépenses obligatoires des étudiants de 3,7%. Cette pétition a permis d’obtenir une concertation au lendemain des élections au CROUS sur une réforme du système d’aide sociale en France. Il est donc urgent et plus que nécessaire que les élections au CROUS soit l’objet d’une mobilisation d’ampleur qui permette à l’UNEF de se battre dans cette concertation et obtenir une amélioration significative des conditions de vie des étudiants.

L’UNEF compte faire de ces élections un plébiscite pour une allocation d’autonomie universelle, suffisante pour prendre en compte l’ensemble des dépenses obligatoires des étudiants, et calculée en fonction de la situation propre des étudiants. L’UNEF compte également s’en servir pour partir à la conquête de nouveaux droits, comme un droit au logement, avec un plan de construction de logement CROUS qui permette aux étudiants de l’UPEC d’être logé à proximité de l’Université, un droit à la santé par la mise en place du chèque national de santé, et la généralisation du demi-tarif étudiant.

RENDEZ VOUS FIXE LE 21 NOVEMBRE.

Un seul message a été donné lors de cette événement : rendez-vous le 21 novembre dans les urnes ! Un vote pour changer, un syndicat pour gagner ! De nombreuses victoires sont possibles, les marges de manœuvres sont nombreuses. Il ne tient qu’aux étudiants de se mobiliser le 21 novembre comme ils l’ont fait lors de cet événement pour changer les choses. D’ici là, l’UNEF interviendra dans tout les amphis de cours, et ira dans toutes les composantes de l’UPEC à la rencontre des étudiants où qu’ils soient, pour les convaincre de la nécessité de faire que le 21 novembre, le message soit porté haut et fort.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *